detest

(redirected from detester)
Also found in: Dictionary.
Graphic Thesaurus  🔍
Display ON
Animation ON
Legend
Synonym
Antonym
Related
  • verb

Synonyms for detest

hate

Synonyms

  • hate
  • loathe
  • despise
  • abhor
  • be hostile to
  • recoil from
  • be repelled by
  • have an aversion to
  • abominate
  • dislike intensely
  • execrate
  • feel aversion towards
  • feel disgust towards
  • feel hostility towards
  • feel repugnance towards

Synonyms for detest

to regard with extreme dislike and hostility

Synonyms for detest

References in periodicals archive ?
Je l'aurai pour commere, vous verrez, une commere qui apprendra a mes petits-enfants a me detester, ainsi qu'elle l'a appris a mes filles ...
The software is integrated into the DeteSter Web and can reduce the time required to prepare reports.
I only wonder they have been quiet so long...' wrote `A Detester of ill-grounded Accusations' to the Public Advertiser on July 24th, 1780.
De le reconnaitre en nous, nous nous epargnons de le detester en lui-meme" (9; "Strangely, the foreigner lives within us: he is the hidden face of our identity.
L'enfant du bas, observe ces gens d'en haut de maniere furtive parfois, mais sans violence et sans aucune haine, il espere pouvoir frequenter ce monde sans pour autant mepriser ou detester le sien grace a la demoiselle du balcon qui le fascine.
Dans un discours tout en derision, ironique a souhait, quelquefois caustique aussi, avec un brin de cynisme, le comedien assene les [beaucoup moins que] verites [beaucoup plus grand que] grotesques des [beaucoup moins que] valides [beaucoup plus grand que] qui ont quelque mal a considerer la personne handicapee comme un etre [beaucoup moins que] normal [beaucoup plus grand que] capable d'aimer, de detester et meme de se revolter.
[beaucoup moins que]A force de me plonger trop depuis le debut de la Revolution dans la politique, j'ai fini par detester tout ce qui est politique[beaucoup plus grand que], rencherit-il d'un ton decu.
Par exemple, il peut aimer ecrire pour soi certains genres de textes et detester ecrire les memes genres dans une situation de contraintes, balisee par autrui.
semble detester fort votre mechante idee de detruire Toulouse et
Bref, on peut approuver ou pas son regard incendiaire sur les defauts de notre societe, on peut apprecier ou reprouver son audace de toucher a des sujets tabous, on peut aimer ou detester son style qui ne laisse que tres peu de place a l'humour et au rire pour autant que l'on puisse rire de sujets aussi delicats- il n'en reste pas moins que c'est un livre qui ne laisse personne indifferent parce qu'il est sincere.